Sylvie Bezancon

Sylvie Bezançon

Après avoir exposé à la galerie Basia Embiricos en avril dernier, Sylvie Bezançon revient partager avec nous son travail, sa passion, son art.

 

Artiste à la peinture résolument moderne, Sylvie Bezançon a commencé par explorer le carré et toute la diversité de cette forme primaire. Aujourd’hui ce carré fond progressivement au gré des toiles, la matière prend le dessus et l’artiste, qui prépare ses pigments elle-même, laisse échapper ses propres couleurs. Les lignes sont moins nettes et moins longues qu’hier, tandis que le travail du couteau se fait de plus en plus technique. Car c’est bien au couteau que Sylvie Bezançon forme et déforme la matière, des coups de couteaux qui entrouvrent d’autres univers.

 

C’est quand elle est adolescente que l’artiste dĂ©couvre la peinture. Son arrière grand-père, peintre, l’emmène alors au musĂ©e tous les dimanche. Mais la rencontre physique avec la peinture n’aura pas lieu. Sylvie travaille dans la presse, parcoure le monde et devient mère de 4 enfants. Jamais pourtant, le besoin de peindre ne cessa de l’appeler.

 

C'est dans les années 2000 que la main de l'artiste effleure véritablement la toile. Au commencement, son travail est géométrique, fruit d'une personnalité rigoureuse. Puis sa peinture, toujours très maitrisée et réfléchie, s'emporte pour faire se confronter, violemment, des rouges vifs et des gris épais.

 

Sylvie Bezançon a cette manière particulière de peindre. La toile est à plat, comme dominée, inerte sous les coups de couteaux millimétrés de l'artiste. Chaque trait est pensé, chaque mouvement répété et, couche après couche, tandis que formes et textures se figent, la toile donne son premier soupir. L'oeuvre vit, enfin, et revit sous le regard de chaque nouveau spectateur.

Ce sont les vies singulières de chacune de ses toiles que Sylvie Bezançon expose cette année (à Art Elysées), l'occasion pour tous de découvrir un travail passionné, déterminé.